Guinée : l'activiste Kémi Séba refoulé

Le hangar de l'aéroport de Conakry, au moment de la lutte contre Ebola (illustration). Copyright de l’image AFP
Image caption Le hangar de l'aéroport de Conakry (illustration).

Kémi Séba a été refoulé vendredi à son arrivée en Guinée où il devait tenir des conférences.

Selon l'AFP, une source sécuritaire a affirmé qu'il leur a été "ordonné de ne pas recevoir sur le sol guinéen cet artiste"

La même source affirme que le Français d'origine béninoise "n'a pas été autorisé à venir ici en Guinée organiser des conférence ou des discours publics qui dérangent".

Les membres des mouvements "Le peuple n'en veut plus" et "Urgence Panafricaniste" disent avoir invité Kémi Séba à une rencontre internationale des sociétés civiles panafricaines prévue à Conakry.

Lire aussi :

L'artiste Elie Kamano a expliqué que Kémi Séba souhaitait "dénoncer le clientélisme, le favoritisme, l'acharnement de la Cour pénale internationale (CPI) contre les dirigeants africains, le franc CFA".

Siaka Barry, l'ancien ministre guinéen de la Culture, a condamné le refoulement du jeune activiste tout en appelant au calme les jeunes de son pays.

M. Séba avait été expulsé du Sénégal vers la France pour avoir publiquement brûlé un billet de 5.000 FCFA.

Sur le même sujet