Niger : le Pentagone furieux contre l’EI

Le Pentagone dénonce la "perversion" de l'EI Copyright de l’image Getty Images
Image caption Obsèques des soldats US tués au Niger

Un groupe affilé à l'EI a publié ce week-end cette compilation d'images tirées des caméras installées sur les casques des soldats américains et de séquences filmées par les jihadistes eux-mêmes.

Quatre Américains avaient été tués lorsqu'une patrouille de reconnaissance composée de 12 soldats américains des forces spéciales et 30 soldats nigériens était tombée dans une embuscade le 4 octobre à proximité du village de Tongo Tongo, à une centaine de kilomètres de Niamey, près de la frontière avec le Mali.

Les soldats avaient été attaqués par un groupe d'une cinquantaine de combattants affiliés à l'EI équipés d'armes automatiques, de grenades et de mitrailleuses. Le corps de l'un des Américains, le sergent La David Johnson, n'avait été retrouvé que le lendemain.

Au son de chants islamistes, la vidéo de neuf minutes montre trois soldats américains sous le feu des assaillants. Leur vulnérabilité, alors qu'ils circulent dans des véhicules 4x4 non blindés, est particulièrement apparente.