Ouganda : polémique après la sortie sexiste d'un député

Selon le journal Daily Monitor, plus d'une femme sur cinq âgée, de 15 à 49 ans, a été victime de violences domestiques ou sexuelles dans le pays. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Selon le journal Daily Monitor, plus d'une femme sur cinq âgée, de 15 à 49 ans, a été victime de violences domestiques ou sexuelles dans le pays.

"En tant qu'homme, vous devez discipliner votre femme" a déclaré Twinamasiko Onesimus.

Un député ougandais a scandalisé l'opinion publique après avoir déclaré que les hommes devaient "discipliner" et "battre" leurs femmes.

Twinamasiko Onesimus, qui représente la circonscription de Bugangaizi-Est, s'adressait à la chaîne de télévision ougandaise NTV.

"En tant qu'homme, vous devez discipliner votre femme", a-t-il déclaré à la chaîne.

"Vous la battez un peu pour la remettre à sa place" a-t-il ajouté.

Les réactions ne se sont pas fait attendre, notamment sur les réseaux sociaux.

M. Onesimus, qui est marié, répondait aux commentaires du président ougandais, Yoweri Museveni, qui a déclaré que les hommes qui battaient leur femme ou leur petite amie étaient des "lâches".

Selon le journal Daily Monitor, plus d'une femme sur cinq âgée, de 15 à 49 ans, a été victime de violences domestiques ou sexuelles dans le pays.

Lire plus