Reprise du procès de l'Imam Ndao

L'imam, originaire de Kaolack, au sud-est de Dakar, est en détention depuis plus de deux ans. Copyright de l’image Capture d'écran
Image caption L'imam, originaire de Kaolack, au sud-est de Dakar, est en détention depuis plus de deux ans.

Le procès de l'imam Alioune Badara Ndao et de ses 31 coaccusés a repris à Dakar, la capitale du Sénégal.

Ils sont poursuivis pour apologie du terrorisme et appartenance à un réseau terroriste au Sénégal.

Pour les avocats de la défense, les éléments à charge ne sont pas clairement établis.

L'imam, originaire de Kaolack, au sud-est de Dakar, est en détention depuis plus de deux ans.

L'un des prévenus est soupçonné de s'être rendu en Syrie.

Des liens supposés avec des djihadistes étrangers ont été découverts sur les téléphones portables de certains accusés.

Il s'agit du premier procès collectif de djihadistes présumés au Sénégal. Il avait déjà été renvoyé à son ouverture, le 27 décembre dernier.

Sur le même sujet