Maurice : la présidente rend sa démission

La présidente de l'île Maurice a été contrainte à démissionner après un scandale financier. Copyright de l’image Getty Images
Image caption La présidente de l'île Maurice a été contrainte à démissionner après un scandale financier.

La présidente Ameenah Gurib-Fakim a rendu sa démission samedi au président du parlement, selon son avocat.

Yousuf Mohamed, son avocat, a déclaré aux médias mauriciens que la chef d'Etat a démissionné pour l'intérêt supérieur de la nation.

Elle devra quitter ses fonctions le 23 mars prochain.

Mme Fakim avait été accusée d'irrégularités financières. Ces accusations avaient fini par détériorer ses relations avec Pravind Jugnauth, le Premier ministre.

Lire aussi :

L'ancienne présidente mauricienne a nié les accusations et ignoré dans un premier temps les appels à démissionner.

Elle avait promis de fournir des preuves au tribunal pour démonter les accusations.

Il est reproché à la seule femme présidente du continent d'avoir utilisé une carte de crédit émise par une organisation non gouvernementale internationale pour acheter des vêtements et des bijoux en Italie et à Dubaï.