Au Kasaï, la paix est fragile et l'insécurité grandissante
Media playback is unsupported on your device

Au Kasaï, la paix est fragile

Après plusieurs mois de violences, les affrontements ont quasiment pris fin dans le Kasai, dans le centre de la République démocratique du Congo.

L'armée a réussi à mater la révolte des partisans du chef traditionnel Kamwina Nsapu.

Depuis août 2016, ces miliciens affrontaient l'armée congolaise.

Aujourd'hui, si les armes se sont tues, la paix reste fragile, et l'insécurité bat des records.

Poly Muzalia fait le constat pour BBC Afrique.