Base américaine: le Ghana dément

Image caption Des éléments de l'armée ghanéenne. Le pays dément un accord accordé aux américains pour l'installation d'une base.

C'est un accord de coopération militaire et non pour l'installation d'une base américaine ont déclaré les autorités ghanéennes.

La porte-parole de l'armée ghanéenne Nana Dokua Asiamah-Adjei affirme que ce genre de partenariat entre les deux pays existe depuis 20 ans.

Selon elle, le texte adopté le 23 mars par l'assemblée nationale du Ghana autorise aux militaires américains un accès « sans entrave » à un certain nombre d'infrastructures du pays.

Même si selon les deux pays, l'accord ne prévoit pas l'installation d'une base, toujours est-il que les Etats-Unis ont annoncé il y a quelques jours un investissement de 20 millions de dollars pour la formation et l'équipement des forces armées ghanéennes.

Les forces militaires des deux pays vont également procéder à des exercices conjoints cette année.

Ces derniers jours plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans la capitale et dans plusieurs villes du Ghana pour dénoncer l'installation de base américaine dans leur pays.

Lire plus