Etats-Unis : Martin Luther King, 50 ans après

Martin Luther King Jr. et sa femme Coretta Scott, à la réception du Prix Nobel de la Paix à Stockholm en 1964. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Martin Luther King Jr. et sa femme Coretta Scott, à la réception du Prix Nobel de la Paix à Stockholm en 1964.

L'activiste noir Martin Luther King, leader de la désobéissance civile, a été tué à l'âge de 39 ans, le 4 avril 1968.

Le pasteur est célèbre pour son combat militant en faveur de l'égalité des races et de la justice sociale.

Né le 15 janvier 1929 à Atlanta en Géorgie, il s'est marié le 18 juin 1953 à Coretta Scott, avec qui il a quatre enfants.

A lire aussi :

Martin Luther King sous Trump

Winnie Mandela: une vie de combats

Martin Luther King avait pris en décembre 1955 la tête du mouvement de boycott des bus à Montgomery, dans l'Alabama, où il servait comme pasteur baptiste.

Déterminé à mettre fin à la ségrégation raciale dont souffraient les Noirs aux Etats-Unis, il écrit en avril 1963 sa célèbre "Lettre de la prison de Birmingham".

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Martin Luther King Jr. en train de prononcer un discours le 29 mars 1966 au Palais des sports à Paris.

Le 28 août 1963, le pacifiste noir prononce devant une foule de 250.000 manifestants à Washington son discours "I have a dream" (J'ai un rêve).

Cette manifestation était organisée pour réclamer le droit à l'emploi et à la liberté pour les populations noirs des Etats-Unis.

Le 14 octobre 1964, à l'âge de 35 ans, le pasteur noir reçoit le prix Nobel de la Paix pour sa résistance non-violente contre la ségrégation raciale.

Il va déménager dans les quartiers déshérités de Chicago en 1966 pour étendre le mouvement de lutte vers le nord du pays.

Sa campagne en 1967 contre la guerre au Vietnam et la pauvreté et le chômage qui sévissent aux Etats-Unis a été l'une de ses dernières actions avant sa mort.

Il a été assassiné par des conspirateurs dans le motel Lorraine, un hôtel à Memphis.

Sur le même sujet