En RDC: visite sous tension du haut-commissaire aux réfugiés

un camps de réfugiés en RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un camps de réfugiés en RDC

Filippo Grandi a entamé hier une visite officielle en République démocratique du Congo où les autorités accusent l'ONU et des ONG d'exacerber la crise humanitaire.

Il devrait s'entretenir avec les hautes autorités du pays, les membres du gouvernement, la communauté humanitaire et diplomatique, ainsi qu'avec des réfugiés urbains, a indiqué le HCR dans un communiqué.

Il se rendra ensuite dans plusieurs localités de l'est du pays afin d'évaluer la situation humanitaire et de s'entretenir avec des réfugiés et des personnes déplacées.

Son déplacement a lieu dans un contexte tendu. Le gouvernement congolais refuse de participer à une conférence des donateurs à Genève le 13 avril, une rencontre qui sera dirigée par l'ONU et l'Union européenne pour lever 1,7 milliard de dollars.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha), la RDC comptait 4,5 millions de déplacés internes au 31 décembre 2017. Le ministère des Affaires humanitaires donne un chiffre beaucoup moins élevé, en parlant de 231.241 déplacés.