Mali : un Casque bleu tué à Gao

Des Casques bleus de la Minusma, en mission à Bamako (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des Casques bleus de la Minusma, en mission à Bamako (illustration).

Un Casque bleu de l'Onu a été tué par deux hommes armés dans la ville de Gao, située dans le nord du pays.

Le soldat nigérien a succombé à ses blessures lors de son transfert à l'hôpital.

"Deux hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur un véhicule de la Minusma dans la ville de Gao. Un Casque bleu qui occupait le véhicule a succombé à ses blessures lors de son transfert à l'hôpital", a indiqué la Minusma dans un communiqué.

Mahamat Saleh Annadif, le chef de la Minusma, s'est dit outré par cette attaque de plus contre les soldats de ma paix.

Il a rappelé l'attaque du camp des casques bleus à Aguelhok, dans la région de Kidal, dans le nord-est du pays.

Lire aussi :

Cette attaque perpétrée le 5 avril a fait deux morts et 10 blessés parmi les Casques bleus.

Selon le communiqué de la Minusma, la dernière attaque qui a coûté la vie au soldat nigérien "porte à 102 le nombre de Casques bleus ayant été victimes d'actes hostiles depuis leur déploiement au Mali en juillet 2013".

L'Onu a déployé environ 12 500 hommes (militaires et policiers) au Mali dans le cadre de la Minusma.

Sur le même sujet