Egypte : au moins 4 "terroristes" tués dans le Sinaï

Une rue menant à la mosquée Rawda au Sinai où 235 personnes ont été tuées par des attaques à la bombe. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une rue menant à la mosquée Rawda au Sinai où 235 personnes ont été tuées par des explosions.

Les forces armées égyptiennes ont tué plus de quatre "terroristes" au cours de la semaine dernière, dans le cadre d'une opération de sécurisation à grande échelle menée contre des militants extrémistes dans le Sinaï.

Selon un porte-parole des forces armées qui a publié une déclaration vidéo sur les réseaux sociaux, trois militants "extrêmement dangereux" ont été tués dans le centre du Sinaï et un autre dans le nord de la péninsule.

Les forces armées ont également arrêté 250 "criminels recherchés et suspects" au cours de cette opération, a déclaré le porte-parole.

Lire aussi :

L'armée égyptienne avait lancé depuis le 9 février une vaste campagne anti-djihadiste dans la péninsule du Sinaï, bastion d'une branche du groupe Etat islamique (EI).

L'opération "Sinaï 2018" s'est soldée par la mort de plus de 100 djihadistes et d'au moins 22 militaires, selon les chiffres officiels.

Sur le même sujet