Niger : marche interdite de la société civile

Des policiers nigériens prêts à charger une foule de manifestants (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des policiers nigériens prêts à charger une foule de manifestants (illustration).

Le cadre de concertation de la société civile n'a pas reçu l'autorisation de Moctar Mamoudou pour manifester dimanche comme elle l'avait prévue.

La haute autorité de la délégation spéciale de Niamey a évoqué des raisons de sécurité pour interdire la manifestation.

Les membres de la société civile avaient voulu organiser un meeting suivi d'une marche qui devrait s'achever devant le parlement.

La société civile nigérienne proteste depuis plusieurs mois contre la loi des finances 2018 jugée anti sociale.

Lire aussi :

Le 26 mars dernier 23 personnes ont été arrêtées dont les principaux leaders de la société civile à l'issue des échauffourées après une manifestation interdite.

Elles ont été inculpées pour complicité de destruction de biens publics et d'organisation et participation à une manifestation interdite.

Sur le même sujet