Flintlock 2018 se tient au Niger

Tous les pays membres du G5 Sahel prennent part à l'exercice, de même que le Sénégal. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Tous les pays membres du G5 Sahel prennent part à l'exercice, de même que le Sénégal.

L'exercice militaire initié par l'armée américaine est en cours du 09 au 20 avril. Les manœuvres concernent 1 500 militaires venus d'une vingtaine de pays africains et occidentaux.

L'ambassade américaine au Niger explique dans un communiqué que l'exercice Flintlock 2018 a pour objectif de renforcer les capacités des pays de la région sahélienne à lutter contre les organisations extrémistes violentes.

Selon le commandant des opérations spéciales de l'armée américaine pour l'Afrique, la nouveauté dans les exercices de simulation cette année, c'est qu'ils ont été orientés sur les menaces réelles.

Ces exercices aériens et terrestres, organisés chaque année par le commandement de l'armée américaine pour l'Afrique, AFRICOM, regroupent cette année huit pays africains et douze pays occidentaux.

Tous les pays membres du G5 Sahel y prennent part, de même que le Sénégal, pays jusqu'ici épargné par les attaques terroristes.

Le Nigeria et le Cameroun, qui ont mis en place avec le Niger et le Tchad une autre force régionale pour lutter contre le groupe islamiste Boko Haram dans le bassin du lac Tchad, y participent également.

Sur le même sujet

Lire plus