Nouvelle attaque à Tombouctou

Mali Copyright de l’image SOULEYMANE AG ANARA
Image caption La MINUSMA de nouveau visé à Tombouctou

Un camp de la MINUSMA et de l'armée malienne à Tombouctou ont été visés par des tirs d'obus dimanche.

Des tirs de roquettes ont visé hier un camp de l'armée malienne et celui de la MINUSMA à Tombouctou dans le nord du Mali.

Il n'y a pas eu aucune victime ni de dégâts matériels, selon la mission des Nations Unies au Mali et l'armée française.

Certains projectiles sont tombés dans la zone de l'aéroport où sont stationnés les éléments de l'opération Barkhane sans faire de dégâts.

Mali : pour plus de sécurité pour la MINUSMA

Ces tirs d'obus interviennent une semaine après l'attaque djihadiste des camps de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali) et de la force française Barkhane à Tombouctou qui a coûté la vie à un casque bleu burkinabè et occasionné sept blessés parmi les casques bleus, sept militaires français et deux civils maliens.

Mali : un mort et une dizaine de blessés dans le camp de Barkhane

Les groupes terroristes restent actifs dans le nord du Mali en dépit de la pression militaire qu'exercent sur eux les Forces armées maliennes (FAMA), les casques bleus de la MINUSMA et les militaires français de l'opération Barkhane.

Mali: quinze "terroristes neutralisés"

L'attaque dimanche à Tombouctou survient au lendemain de l'annonce par l'armée malienne qu'elle a "neutralisé" vendredi 15 "terroristes" dans le centre du Mali. Un soldat a été tué et deux autres blessés lors de cette opération.

Sur le même sujet