Brazzaville : sommet sur le bassin du Congo

La forêt du bassin du Congo menacée par la déforestation Copyright de l’image Getty Images
Image caption La forêt du bassin du Congo menacée par la déforestation

Une vingtaine de chefs d'Etat d'Afrique de l'Ouest et du Centre se réunissent à Brazzaville, la capitale de la République du Congo, pour étudier les moyens de protéger le bassin du Congo.

Ce bassin abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde après l'Amazonie. La forêt du bassin du Congo possède une grande valeur écologique. 415 espèces de mammifères, 11 000 espèces de plantes, 1 117 d'oiseaux et près de 1 000 poissons ont été recensés pour la seule République Démocratique du Congo (RDC) selon l'ONG Greenpeace.

Eléphants de forêt, gorilles, bonobos et okapis sont parmi les espèces les plus emblématiques de cette biodiversité.

Des groupes de défense de l'environnement ont critiqué cette année la décision de la République démocratique du Congo d'accorder des licences d'exploitation forestière à des entreprises chinoises pour une superficie forestière de plus de six mille kilomètres carrés.

Un fonds bleu d'un capital de 3 milliards d'euro a été lancé il y a deux ans pour protéger les ressources en eau du bassin et arrêter la déforestation. Le fonds vise aussi à promouvoir des activités économiques durables, y compris l'écotourisme.

Lire plus