Le Nigéria interdit les sirops à la codéine

Picture of 'Multi-colour'
Image caption Quelque soit le niveau social, tout le monde est concerné par cette crise

Le Nigeria annonce l'interdiction de la production et de l'importation du sirop à la codéine après une enquête de la BBC sur son rôle dans cette addiction endémique.

Un porte-parole du ministère de la santé a déclaré à la BBC que les stocks restant dans les boutiques ne seront vendus qu'avec une ordonnance.

L'enquête de la BBC a démontré que ce sirop est vendu au marché noir à des jeunes nigérians qui sont accro à la codéine.

Des agents de grandes firmes pharmaceutiques sont impliqués dans le réseau de vente illégal.

Cette enquête a été menée dans les bas-fonds du Nigeria, au plus profond d'un monde criminel où se répand un trafic qui détruit de jeunes vies.

Image caption Les personnes accros au sirop sont enchainés pour qu'ils ne puissent pas s'en prendre à d'autres

Il fait partie d'un certain nombre d'employés d'entreprises pharmaceutiques que la BBC a secrètement filmés lors de transactions illégales au cours des derniers mois.

Il n'est pas illégal de boire ou de fabriquer ce médicament, mais il est illégal de le vendre à des personnes qui n'ont pas d'ordonnance ou à ceux qui n'ont pas de licence pharmaceutique.

Emzor suspend la distribution d'un sirop incriminé au Nigeria

Aisha Buhari ''attristée'' par le sirop à la codéine

Accro à la codéine

Sirops antitussifs à forte teneur en codéine : l'ampleur du problème

Media playback is unsupported on your device
Cette drogue qui tue la jeunesse au Nigéria
  • La codéine est un analgésique mais aussi un opioïde addictif. Consommé de manière excessive, elle peut causer schizophrénie et défaillance d'organe
  • Le sirop de codéine est souvent mélangé avec des boissons gazeuses et souvent consommé par les étudiants
  • La codéine est importée, mais le sirop est fabriqué au Nigeria par plus de 20 sociétés pharmaceutiques
  • L'agence nigériane de lutte contre la drogue lutte contre cette épidémie. Lors d'un récent raid, elle a saisi 24 000 bouteilles de sirop de codéine provenant d'un seul camion à Katsina.
  • La dépendance au sirop de codéine est un problème en Afrique. Des rapports relatifs à la dépendance existent au Kenya, au Ghana, au Niger et au Tchad
  • En 2016, l'Inde a interdit plusieurs marques de sirop antitussif à la codéine à la suite de cas d'addiction
  • En plus des lésions rénales et des crises d'épilepsie, un abus grave du sirop antitussif à la codéine peut entraîner une psychose mentale : délires, hallucinations et même schizophrénie.