RDC : trois députés radiés de l'Assemblée nationale

invalidation des députés de l'opposition, françis kalombo, olivier kamitatu, martin fayulu Copyright de l’image AFP
Image caption Hémicycle de l'Assemblée nationale de la Rdc

L'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo invalide trois députés nationaux. Les raisons évoquées par le Président de la chambre basse pour invalider les députés Françis Kalombo, Olivier Kamitatu et Martin Fayulu sont notamment l'absence prolongée et injustifiée aux plénières.

Pour Françis Kalombo, ancien membre de la Majorité présidentielle et actuellement avec l'opposant Moïse Katumbi, la décision de l'Assemblée nationale est partiale et n'honore pas cette institution.

Il estime être victime de ses prises de position contre le pouvoir en place à Kinshasa. Françis Kalombo se dit déçu de la décision du Président de l'Assemblée nationale à qui il dit avoir envoyé ses justificatifs. «J'ai les documents que j'envoie à Aubin Minaku, président de la chambre basse du parlement. En plus, j'ai aussi les accusés de réception et il me souhaite même bon rétablissement », soutient le député radié.

Françis Kalombo dit que si la raison est l'absence prolongée et injustifiée, « l'Assemblée nationale devrait aussi exclure Zoé Kabila, le frère du président qu'on ne voit jamais. Il y a aussi la sœur de Tshisekedi, Ne Muanda Semi qui s'est évadé de prison, etc. La liste est longue».

Pour le député, son exclusion et celle de ses collègues est motivée par le fait qu'ils attaquent le pouvoir en place par rapport à ses égarements.

Lire plus