Kenya : fin du partage égal des biens après le divorce

Cette décision est considérée comme un coup porté aux droits des femmes au Kenya Copyright de l’image Getty Images
Image caption Cette décision est considérée comme un coup porté aux droits des femmes au Kenya

Une Haute cour kenyane a rendu une décision historique sur le partage de la richesse familiale lors d'un divorce.

Le jugement intervient également à la suite d'une forte augmentation des cas de divorces dans le pays.

Cette décision est considérée comme un coup porté aux droits des femmes au Kenya.

Le juge a déclaré que les couples divorcés n'ont désormais droit qu'à ce que chacun des époux aura contribué pendant l'union.

La Fédération des femmes juristes (FIDA) a fait campagne pour la suppression de cette disposition.

Le groupe sur l'égalité des sexes a fait valoir que la loi crée une discrimination injuste à l'égard des femmes, affirmant que ce sont elles qui s'investissent le plus dans l'éducation des enfants dans les familles divorcées.

Sur le même sujet

Lire plus