Arrestation de plus de 200 personnes en Afrique de l'Ouest

L'opération a été conjointement menée par le Bénin, le Burkina, le Ghana et le Togo Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des forces de sécurité du Burkina, ici à l'entraînement

Il s'agit du Bénin, du Burkina, du Ghana et du Togo.

Cette opération de sécurité s'est déroulée du 15 au 18 mai.

Selon le colonel Blaise Ouédraogo qui l'a conduite, 42 personnes ont été arrêtées au Benin, 52 au Burkina, 95 au Togo et 13 au Ghana.

Il a précisé que de "fortes suspicions de jihadisme" pèsent sur "au moins deux des personnes interpellées au Burkina".

Des explosifs et des produits de contrebande ont été également saisis au cours de la même opération, indique l'Agence France Presse qui rappelle que ces derniers mois des ratissages menés dans les régions de l'Est et du Nord du Burkina Faso ont permis d'arrêter une centaine de personnes.

Lire plus