L’ONU déplore les affrontements dans l'ouest du Soudan

L'ONU déplore les affrontements dans l'ouest du Soudan Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un camp de réfugiés au Soudan

Le chef de la force de maintien de la paix de l'ONU au Darfour Jeremiah Mamabolo a exprimé dimanche son regret suite aux récents affrontements survenus dans l'ouest du Soudan déchiré par la guerre.

Jeremiah Mamabolo a déploré les derniers combats, dans les montagnes du Jebel Marra, survenus malgré un cessez-le-feu unilatéralement annoncé par Khartoum en mars dernier.

Dans un communiqué, l'Opération hybride de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour, la MINUAD a appelé toutes les parties impliquées à "faire preuve de retenue et à résoudre toutes les questions en suspens à travers le dialogue et le processus de paix".

L'ONU dit particulièrement regretter les nouveaux déplacements et l'incendie des villages tels que Gobbo, Kawara, Kimingtong dans le sud du Darfour ainsi que d'autres villages de la localité de Rokero au Darfour central.

Selon les estimations des Nations Unies, en l'espace d'une décennie, le conflit au Soudan, a entrainé la mort d'environ 300 000 personnes avec plus de 2,5 millions de déplacés, dont beaucoup de femmes et d'enfants.

Lire plus