RDC-Ebola : l’Eglise catholique s’inquiète
Media playback is unsupported on your device

En RDC, Monseigneur Fridolin Ambongo craint de nouveaux cas de fièvre hémorragique Ebola

En République démocratique du Congo, le numéro 2 de l'Eglise catholique, Monseigneur Fridolin Ambongo dit craindre un pic de nouveaux cas de fièvre hémorragique Ebola.

Des craintes qui se justifient par le nombre élevé des décès, des cas contaminés positifs mais surtout des 1.139 personnes ayant été en contact avec les malades.

Réaction intervenue après un séjour de trois jours dans les régions de Mbandaka et Bikoro où sévit l'épidémie.

Monseigneur Fridolin Ambongo s'est confié à Alain Serge Markis