Mamoudou Gassama "est vraiment un héros"

France Copyright de l’image GERARD JULIEN
Image caption Mamoudou Gassama célébré pour son courage

La famille du petit garçon sauvé par Mamoudou Gassama sur un balcon à Paris a exprimé sa gratitude au jeune malien.

"Il est vraiment un héros", a déclaré la grand-mère du garçon à l'endroit du migrant qui a escaladé quatre étages pour empêcher l'enfant de faire une chute mortelle.

A lire aussi :Mali: colère après l'utilisation du mot Azawad dans un devoir

Le père de quatre ans, qui l'avait laissé dans leur appartement pour faire des courses sera poursuivi pour négligence.

Le président Emmanuel Macron a personnellement remercié le jeune malien.

Il lui a remis une médaille pour son courage et lui a annoncé qu'il serait enrôlé dans les services des sapeurs-pompiers.

Pourquoi le garçon était au balcon ?

Plus de détails ont commencé à émerger sur les circonstances entourant cet incident qui aurait pu finir de façon plus dramatique.

Le garçon a quitté la Réunion, où habitent sa mère et sa grand-mère, il y a trois semaines environ et s'est installé à Paris pour rejoindre son père.

Sa mère et le deuxième enfant du couple devaient les rejoindre en juin.

A lire aussi :Mali : Verdict de la CPI attendu sur les mausolées de Tombouctou

Le père habite au sixième étage de cet immeuble dans le nord de Paris, a confié le concierge de l'immeuble à BFM TV.

Le garçon était déjà tombé de deux étages avant de réussir à saisir le balcon du quatrième étage, selon cette version des événements.

Un résident d'un appartement voisin du quatrième étage de l'immeuble a confirmé que l'enfant venait de plus haut.

Copyright de l’image AFP
Image caption Mamoudou Gassama reçu par Emmanuel Macron

"Je ne peux pas justifier ce que mon mari a fait, les gens diront que cela aurait pu arriver à n'importe qui et c'est arrivé à d'autres personnes, mon fils a eu de la chance", a-t-elle dit.

A lire aussi :Mali-France : la famille d'Adama Traoré crie à l’injustice

Après avoir fait les courses, le père du garçon avait retardé son retour à la maison pour jouer à Pokemon Go, selon le procureur.

Le voisin aurait-il pu faire plus ?

Suite à l'incident certaines réactions se sont focalisées sur l'homme au balcon de l'appartement voisin du quatrième étage, qui semble être assez proche du garçon pour le ramener sur la véranda avant l'arrivée de M. Gassama.

Mais le voisin a déclaré au journal Le Parisien qu'il tenait la main du garçon mais ne pouvait pas le tirer à cause du séparateur en les deux balcons.

"Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main, je pensais qu'il valait mieux faire les choses pas à pas", a-t-il déclaré.

A lire aussi :Gassama, le héros malien, naturalisé français

Il a dit que le garçon portait une tenue Spiderman, saignait de son orteil.

Les pompiers sont entrés dans son appartement et ont escaladé le diviseur du balcon pour atteindre le garçon et M. Gassama, a-t-il expliqué.

Où se trouve le garçon maintenant ?

Il a été pris en charge par les autorités françaises, selon les médias français.

Le père est dévasté par ce qui s'est passé, a déclaré BFMTV.

Les infractions liées aux cas de négligences de la part des parents ou d'avoir failli à ses obligations légales en tant que parent peuvent être punies de deux ans de prison et d'une amende de 30 000 euros (35 000 dollars).

A lire aussi :Gassama, le héros malien, naturalisé français

Sa mère devrait également être interrogée par des assistants sociaux à La Réunion, a précisé Antenne Réunion.

S'adressant à la chaîne de télévision française RMC, la grand-mère du garçon a raconté comment elle a vécu la scène de son petit-fils suspendu au balcon.

"Mon Dieu, j'ai été très choqué mon petit-fils, mon petit-fils, sauve-le!" dit-elle.

"Heureusement, M. Gassama savait comment grimper, car il y avait beaucoup de monde mais ils se sont contenté de croiser les bras.

Il est monté jusqu'au quatrième étage, c'était vraiment incroyable."

Qui est Mamoudou Gassama ?

Âgé de 22 ans, il a quitté son Mali natal en Afrique de l'Ouest lorsqu'il était adolescent en 2013, a révélé Le Monde.

Il a pris la route des migrants à travers le désert du Sahara à travers le Burkina Faso, le Niger et la Libye et a traversé la Méditerranée vers l'Italie en 2014 lors de sa deuxième tentative après avoir été intercepté en mer par la police une première fois.

A lire aussi :Quand deux héros maliens se rencontrent à Paris

M. Gassama a dit au président Macron qu'il avait voyagé en France parce qu'il ne connaissait personne en Italie et que son frère vivait en France depuis de nombreuses années.

A Paris, il travaillait comme ouvrier sur des chantiers et vivait dans une auberge de la banlieue ouest de Montreuil.

Il n'avait pas demandé l'asile, a rapporté Le Monde.

Lassana Bathily, qui a aidé des clients d'un supermarché juif de l'ouest parisien à se cacher lorsqu'un militant du groupe État islamique a pris des otages en 2015, a rencontré lundi cet autre migrant malien ayant reçu la nationalité française pour son acte de bravoure.

Copyright de l’image CAPTURE D'ECRAN
Image caption Le jeune Malien, qui a sauvé la vie de plusieurs personnes lors de la prise d'otages de l'Hyper Casher a retracé son parcours jusqu'à cette terrible journée du 9 janvier 2015, dans un livre-témoignage "Lassana Bathily, je ne suis pas un héros".

M. Bathily, qui a écrit un livre sur son expérience, a déclaré que M. Gassama était "toujours dans un état d'émotion" suite à son sauvetage audacieux.

"Il m'a interrogé sur mon expérience et sur ce que j'ai vécu pendant l'attaque pour obtenir des conseils", a déclaré M. Bathily à BFMTV.

"Il a réagi comme un être humain, il ne pensait pas que cela deviendrait un événement médiatique."

Sur le même sujet