Les avocats tchadiens disent être ‘’en insécurité’’
Media playback is unsupported on your device

Les avocats tchadiens disent être ‘’en insécurité’’

L'agression contre un avocat, la semaine dernière, à Doba au sud du pays, obligent les avocats à suspendre les audiences pour protester contre cet incident qu'ils qualifient d'une tentative d'assassinat contre leur collègue.

La grève durera une semaine à compter du 31 mai.

Les avocats se disent être en insécurité et exigent que le commandant de la légion militaire, le gouverneur ainsi que les personnes impliquées dans les tirs soient relevés de leurs fonctions et traduits en justice.

Ecoutez Doumra Manassé, l’avocat ‘’agressé’’, il témoigne au micro de Vincent Niebédé, le correspondant de BBC Afrique à N’Djamena.

Sur le même sujet