Nkurunziza promet de ne pas se représenter en 2020

Burundi Copyright de l’image Sean Gallup
Image caption Pierre Nkurunziza promet de démissionner en 2020

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a déclaré qu'il ne chercherait pas à se présenter à l'élection présidentielle de 2020 après la fin de son mandat actuel.

Il a fait cette annonce à Bugendrana, dans la province de Gitega, où la nouvelle constitution du pays a été promulguée, rapporte Cyriaque Muhawenayo de la BBC.

Le mois dernier, les Burundais ont adopté à une écrasante majorité lors d'un référendum le projet de réformes constitutionnelles.

A lire aussi : Burundi : écrasante victoire du "oui"

Ces modifications prennent en compte le passage des mandats présidentiels de cinq à sept ans.

Beaucoup avaient cru que M. Nkurunziza cherchait activement à modifier la Constitution burundaise notamment le mandat présidentiel pour pouvoir rester au pouvoir jusqu'en 2034.

A lire aussi : Les Burundais aux urnes

Le dirigeant de 54 ans a brigué un troisième mandat controversé en 2015, un geste qui a déclenché une vague de violence et une tentative de coup d'État qui a été déjouée par les forces gouvernementales.

A lire aussi : Burundi référendum : l'opposition ne reconnaitra pas les résultats

La crise politique a entraîné des centaines de morts et plus de 400.000 déplacés.

Media playback is unsupported on your device
Au Burundi, enjeux d'un referendum controversé

Sur le même sujet