Un bicorne attribué à Napoléon à vendre aux enchères lundi

Reconstitution historique de la retraite de Napoléon de Waterloo en 1815 (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Reconstitution historique de la retraite de Napoléon de Waterloo en 1815 (illustration).

Un chapeau qui aurait appartenu à l'empereur Napoléon Bonaparte sera vendu aux enchères lundi à Lyon.

Selon l'information fournie par l'AFP, le bicorne aurait été ramassé en Belgique après la bataille de Waterloo par un capitaine hollandais.

Dans sa retraite en 1815, devant les soldats anglais, écossais, prussiens et hollandais, l'empereur des Français avait perdu son chapeau en feutre appelé "castor noir".

Ce "beau trophée de guerre" présente aujourd'hui des "déchirures et craquelures".

Étienne De Baecque, le commissaire-priseur de la maison de ventes De Baecque et Associés, a révélé que cette pièce est mise à prix entre 30.000 euros (19.678.710 FCFA) et 40.000 euros (26.238.280 FCFA).

Mais selon lui, compte tenu de son état et de sa provenance moins prestigieuse, ce chapeau "ne devrait pas égaler le record atteint par un autre bicorne en 2014".

Lire aussi :

Un sud-coréen avait payé 1,8 million d'euros (1.180.722.600 FCFA) en 2014 pour acquérir un chapeau de la collection de Louis II de Monaco (1870-1949), arrière-grand-père du prince Albert.

L'empereur Napoléon (1769-1821) aurait usé environ 120 bicornes durant ses 15 ans de règne.