Malema critiqué pour ‘insultes racistes’ envers les Indiens

Afrique du Sud Copyright de l’image AFP
Image caption Julius Malema, le leader de l'EFF

Julius Malema, le leader de l'EFF (Economic Freedom Fighters) en Afrique du Sud, s'est retrouvé au centre d'une nouvelle tempête après avoir accusé la plupart des Indiens d'Afrique du Sud d'être racistes.

"[La] majorité des Indiens détestent les Africains. La majorité des Indiens sont racistes, et nous ne devons jamais avoir peur de dire qu'ils sont racistes ", a déclaré Julius Malema lors d'un rassemblement samedi.

A lire aussi : Af Sud : Thomas Sankara inspire Julius Malema

"Je ne dis pas tous les Indiens, je dis la majorité d'entre eux", a tenu à préciser l'ancien président des jeunes du Congrès National Africain (ANC).

S'adressant à M. Malema, le célèbre animateur radio, Eusebius McKaiser, a déclaré que sa phrase est "totalement inacceptable et irresponsable et j'espère que vous serez punis aux urnes pour ce genre" de propos racistes.

Media playback is unsupported on your device
Afrique du Sud: les Sud-Africains noirs vont récupérer les terres

Le président du Mouvement pour l'égalité des droits des minorités sud-africaines, Daleep Lutchman, a déclaré que le groupe envisagerait de porter plainte contre M. Malema pour "retour au système d'apartheid en classifiant des personnes sur la base de leur race", rapporte le site d'information IOL.

La journaliste Ferial Haffejee a déclaré qu'elle était préoccupée par la "nouvelle campagne d'EFF contre les Indiens".

A lire aussi : Ramaphosa : ce qu’il faut savoir sur le nouveau président de l’Afrique du Sud

"Vendredi, un homme sur Twitter m'a envoyé un message direct disant que je méritais une balle et que je devais me taire, se sont deux des centaines d'attaques en ligne qui ont eu lieu après le début de la campagne anti-indienne" affirme la journaliste sur son blog.

Sur le même sujet