Afrique du sud, des fermiers blancs expropriés ?

Afrique du sud, des fermiers blancs expropriés ? Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un fermier en Afrique du Sud.( Photo d'illustration)

En Afrique du sud, la province de Gauteng, qui regroupe Johannesburg et Pretoria, a annoncé qu'elle allait commencer à exproprier des fermiers blancs sans compensation financière.

Le ministre de la province de Gauteng en charge du développement des infrastructures Jacob Mamabolo a annoncé un programme rapide d'expropriation de terrains agricoles ou urbains, qui ne sont pas utilisés afin de les donner à des noirs pour y habiter, faire de l'agriculture ou d'autres activités économiques.

La province la plus peuplée du pays est la première à s'engager sur ce terrain miné.

En février, le Parlement a voté en faveur d'un changement de la Constitution pour pouvoir exproprier des propriétaires, sans compensation financière ; ce qui a provoqué une certaine panique chez les investisseurs privés et les fermiers blancs.

Le but des expropriations est d'accélérer la redistribution des terres aux noirs.

Près de 25 ans après la fin de l'apartheid, les blancs possèdent toujours 71 % des terres agricoles privées et 49 % des superficies urbaines.

Vendredi, une commission du Parlement a recueilli plus de 700 000 pétitions, du jamais vu dans le cadre d'une consultation publique.

Lire plus