Au Zimbabwe, deux victimes de l'attaque succombent à leurs blessures

Au moins 49 personnes ont été blessées samedi lors d'un rassemblement de campagne du président zimbabwéen Copyright de l’image Getty Images
Image caption Au moins 49 personnes ont été blessées samedi lors d'un rassemblement de campagne du président zimbabwéen

Deux des personnes blessées par une explosion survenue samedi lors d'un rassemblement de campagne du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa ont succombé à leurs blessures, selon une station de radio publique locale.

L'une des victimes serait membre de la garde présidentielle.

Le président Mnangagwa qui a succédé à Robert Mugabe en novembre dernier a échappé de justesse à une attaque qu'il a décrite comme une tentative d'assassinat.

Les faits se sont déroulés dans la ville de Bulawayo, une grande ville du sud, fief de l'opposition.

Au moins 49 personnes ont été blessées.

Plusieurs blessés dans un meeting du président Zimbabwéen

Le chef de l'Etat a déclaré que les élections se dérouleraient comme prévu le 30 juillet.

Il s'agissait du tout premier rassemblement de M. Mnangagwa, candidat à la présidentielle à Bulawayo..

Sur le même sujet