Six albinos candidats aux élections de 2019 au Malawi

Des albinos à Dar es Salam (Tanzanie) à la conférence des Nations-Unies pour les albinos en 2016. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des albinos à Dar es Salam (Tanzanie) à la conférence des Nations-Unies pour les albinos en 2016.

Les albinos vont participer aux élections générales prévues l'année prochaine dans leur pays.

Les six candidats sont membres de l'Association des personnes albinos (APAM).

Ils ont pour objectif de défendre les intérêts de leur communauté souvent victime de violences et de préjugés.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Alex Michila, vice-président APAM

Lire aussi :

Selon Overstone Kondowe, le directeur de l'APAM, l'acquisition d'un siège au Parlement ou dans un des conseils municipaux du pays leur permettrait de participer activement au développement de leur pays.

Dans certains pays d'Afrique, les albinos sont souvent tués et leurs organes sont utilisés pour des sacrifices rituels censés apporter la richesse et la chance.

En 2014, selon l'APAM, 22 albinos ont été tués au Malawi sur un total de 148 cas de violences enregistrées.

Il y a eu seulement 44 enquêtes judiciaires dont 90% ont été conclues par un non-lieu ou un acquittement.

Sur le même sujet