Un Imam sauve 200 personnes au Nigéria

Un véhicule brulé dans le village de Nghar dans le centre-nord du Nigéria. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Un véhicule brulé dans le village de Nghar dans le centre-nord du Nigéria.

Un Imam a abrité plus de 200 personnes à son domicile et dans la mosquée de Nghar Yelwah, un village dans le centre-nord du pays.

Les fugitifs étaient poursuivis du village voisin par des bergers armés de fusils et de machettes.

Il dit avoir risqué sa vie parce que la communauté en grande partie chrétienne de Nghar Yelwah avait donné librement ce terrain aux musulmans pour construire leur mosquée.

L'attaque des bergers avait duré cinq heures et avait fait plus de 200 morts.

L'Imam, dont nous tairons le nom pour le protéger, a caché 262 personnes dont des enfants, des femmes et des hommes pour leur sauver la vie.

"J'ai d'abord emmené les femmes à mon domicile pour les cacher, puis j'ai conduit les hommes à la mosquée", at-il déclaré à la BBC.

Ayant découvert que ceux qu'ils poursuivaient étaient cachés à cet endroit, les hommes armés avaient menacé l'Imam.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La fosse commune où sont enterrées les victimes tuées par les bergers Peuls.

Prostré sur le sol, l'homme religieux avait commencé à pleurer pour supplier ses bourreaux à épargner la vie des pauvres innocents.

Il a été rejoint par d'autres membres de sa communauté pour refuser l'entrée de la mosquée aux hommes armés.

Lire aussi :

Les bergers sont partis après avoir menacé de brûler la mosquée et la maison de l'Imam.

Sur le même sujet