Mali : une attaque contre Barkhane fait des victimes à Gao

Un civil secouru par les militaires maliens après l'explosion de la voiture piégée dimanche à Gao. Copyright de l’image NA
Image caption Un civil secouru par les militaires maliens après l'explosion de la voiture piégée dimanche à Gao.

Des soldats français de la force Barkhane en position au Mali ont fait l'objet d'une attaque qui a occasionné dimanche des pertes en vies humaines et plusieurs blessés, à Gao, dans le nord du pays.

Selon Boubacar Diallo, le porte-parole du ministère malien de la défense, cité par Reuters, deux civils ont été tués au courant de cette attaque et une douzaine d'autres blessés.

Lire aussi :

Copyright de l’image NA
Image caption Des civils accourent sur les lieux de l'explosion avec un blessé évacué par des bonnes volontés.

M. Diallo a affirmé qu'une voiture piégée avait explosé près des véhicules d'une patrouille conjointe de Barkhane et de l'armée malienne.

Le porte-parole de l'armée française, Patrick Steiger, a fait état d'un certain nombre de civils tués et plusieurs blessés, dont huit parmi les soldats français.

Le quartier général de la force du G5 Sahel avait fait l'objet d'une attaque vendredi qui s'était soldée par la mort de six personnes (civils et militaires).

Sur le même sujet