Des centaines de morts dans des violences au Mali

Manifestation pour la paix à Gao au Mali Copyright de l’image Getty Images
Image caption Manifestation pour la paix à Gao au Mali

L'ONU a exprimé mardi son inquiétude face aux violences dans le centre du Mali, qui ont fait, au moins 289 morts depuis le début de l'année 2018 selon l'organisation.

Le groupe chargé des droits de l'Homme au sein de la mission des Nations Unies dans le pays, a répertorié au moins 99 incidents de violences intercommunautaires selon un communiqué du Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU.

Au total, 66 incidents répertoriés se sont produits dans la région de Mopti et 49 ont eu lieu depuis début mai, précise le communiqué.

La présidentielle du 29 juillet prochain pourrait ne pas se tenir dans le centre et le nord du pays selon des observateurs.

''L'insécurité est totale malgré les mesures prises par l'Etat. Il n'y a pas de circulation de motos. Les marchés ne se tiennent pas. On ne parlera pas d'élections dans le nord et le centre du Mali car les populations ont d'autres soucis'' a déclaré à la BBC, l'expert en sécurité communautaire, Ousmane Kornio.

L'ONU demande au gouvernement malien de continuer à prendre des mesures pour prévenir de nouvelles violations des droits de l'Homme dans la région.

Sur le même sujet

Lire plus