Une contre-campagne contre les "vêtements obscènes"

Maroc Copyright de l’image FADEL SENNA
Image caption Be A Men s'insurge contre le port du bikini

Les femmes marocaines ont décidé de faire une contre-campagne contre les "vêtements obscènes".

Les femmes au Maroc ont riposté à une campagne en ligne, qui demande aux hommes de surveiller les vêtements des femmes quoique les femmes aient le droit de porter ce qu'elles veulent.

"Soyez un homme et ne laissez pas vos femmes et vos filles sortir dans des vêtements serrés" est le nom du groupe Facebook dont les membres estiment que les hommes devraient lutter contre le harcèlement dans les rues en empêchant les femmes de porter des vêtements obscènes en public, des bikinis ou autres vêtements dit "révélateurs".

A lire aussi : Maroc: un leader de la protestation arrêté

Le débat s'est étendu sur le réseau social Twitter avec le hashtag ‪#‎kounrajoulan‬ et ses déclinaisons en anglais #BeAMan et en français #soisunhomme.

Cette tendance sur les médias sociaux a indigné de nombreux internautes qui ont riposté avec un autre hashtag #BeAFreeWoman ou #soisunevraiefemme.

Certains se sont moqués de cette idée de "couvrir les femmes", qualifiant la campagne en ligne de "patriarcal" et "misogyne".

A lire aussi : Une pétition contre le Ta’sib au Maroc

"Tout le monde a la liberté exclusive de prendre la décision de porter n'importe quel vêtement sur la plage ... Nous vivons dans un état de droit, pas dans un état religieux", a écrit un internaute sur Facebook.

"Sois un homme et laisse-la tranquille", dit un autre critique.

"Parce que je suis une femme marocaine libre, ma campagne sera "soyez un homme et prenez soin de vous", a déclaré Magda Karami.

Media playback is unsupported on your device
Le surf fait de plus en plus d'adeptes au Maroc, notamment des femmes.

BBC Arabic indique que la tendance peut être attribuée aux bloggeurs algériens en 2015 et qu'elle s'est "répandue depuis à d'autres pays arabes".