Tirs d'obus sur l'aéroport de Sévaré

Mali Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les bases des forces anti-terroristes au Mali sont la cible d'attaques attribuées aux groupes djahadistes

Deux obus de mortier ont été tirés dans la nuit de lundi à mardi sur l'aéroport de Sévaré dans le centre du Mali.

Cette nouvelle attaque n'a pas fait de victime contrairement à celle du 29 juin qui avait fait trois morts en plus deux assaillants neutralisés au cours de l'attaque.

"Il y a eu deux obus. Les deux tirs venaient de l'est de l'aéroport. L'un a explosé au sud, l'autre au nord, non loin du dépôt de carburant qui était visiblement une cible aussi", a précisé une source sécuritaire à l'AFP.

A lire aussi : Une attaque contre les forces françaises de Barkhane fait des victimes à Gao

A lire aussi : Une attaque du QG du G5 Sahel fait six morts au Mali

Une autre source a fait état de tirs à l'arme automatique qui ont suivi la chute des deux projectiles, l'un non loin de la piste et l'autre près des bâtiments de l'aéroport.

Quelques heures après cette attaque, les forces de sécurité se sont déployées pour sécuriser l'aéroport.

L'aéroport de Sévaré est le principal point d'accès aérien du centre du Mali. Cette localité, proche de la capitale régionale, Mopti, occupe une position stratégique et abrite une base de la Mission de l'ONU, la Minusma, et le quartier général de la force anti-jihadiste du G5 Sahel.

A lire aussi : Mali: cinq militaires tués

A lire aussi : La sécurité, enjeu de la présidentielle au Mali

Les bases des forces anti-terroristes au Mali sont la cible d'attaques attribuées aux groupes jihadistes qui pullulent dans le Nord et le Centre du Mali.

L'attaque sur l'aéroport de Sévaré intervient à seulement cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle au Mali.

Une présidentielle dominée par le débat sur le défi sécuritaire et la lutte contre le terrorisme, l'unité du Mali ainsi que la réconciliation nationale.

Sur le même sujet

Lire plus