Grandes manœuvres avant la présidentielle en RDC

La machine à voter de la RDC Copyright de l’image Getty Images
Image caption La machine à voter de la RDC

A près d'une semaine de la fin du délai pour le dépôt des candidatures à la magistrature suprême, la mouvance présidentielle se réunit autour de Kabila pour désigner son dauphin.

Depuis samedi, le président Joseph Kabila consulte les principaux leaders de sa majorité.

Quelques noms circulent déjà, mais rien d'officiel jusque-là.

Du côté de l'opposition, l'ex vice-président Jean-Pierre Bemba annonce son retour à Kinshasa pour mercredi.

Dans la foulée, l'opposant, récemment acquitté par la Cour pénale internationale, va déposer sa candidature pour la présidentielle de décembre prochain.

L'autre poids lourd de l'opposition qui annonce également son retour au pays, c'est Moise Katumbi.

Dans un communiqué, le candidat à la présidentielle, indique qu'il compte atterrir dans son fief de Lubumbashi, vendredi.

Toutefois, Katumbi qui vit en exil en Europe depuis deux ans, pourrait être arrêté à son retour.

Il a en effet été jugé et condamné pour une affaire de spoliation d'un immeuble.

Moise Katumbi est également accusé de détenir la nationalité italienne et pourrait se voir écarté de la course à la présidentielle.

Lire plus