Simone Gbagbo libre

Simone Gbagbo libre Copyright de l’image AFP
Image caption Simone Gbagbo

L'ancienne première dame de la Côte d'Ivoire, Simone Gbabo libérée, est arrivée dans sa résidence où ses partisans l'attendaient.

Depuis ce matin, un autre groupe de partisans étaient massés devant la prison où elle a été détenue pendant sept ans pour des faits commis pendant la crise post électorale de 2010 -2011.

Cette libération fait suite à l'amnistie décrétée par le président Ouattara.

Le président ivoirien a fait cette annonce, lors de son discours à la nation, alors que le pays célébrait mardi ses 58 ans d'indépendance.

Image caption Les partisans de Simone Gbagbo devant sa résidence à Cocody

500 des 800 prisonniers visés sont d'ores et déjà en liberté provisoire ou en exil.

Simone Gbagbo est incarcérée depuis 2011.

En 2015, elle avait été condamnée à 20 ans de prison pour "atteinte à la sûreté de l'Etat".

En 2017, elle fut innocentée par la cour d'assises des accusations de crimes de guerre et crimes contre l'humanité en lien avec des événements sanglants de la crise post-électorale.

Mais ce dernier jugement avait été cassé le 26 juillet dernier par la Cour Suprême d'Abidjan.

Un nouveau procès était donc envisagé, avant que n'intervienne cette annonce inattendue du chef de l'Etat.

Media playback is unsupported on your device
Maître Rodrigue Dadjé s'est dit satisfait de la libération de Mme Gbagbo.

Sur le même sujet

Lire plus