IBK : "Nous assumerons le choix du peuple malien"

Ibrahim Boubacar Keïta en train de voter au second du scrutin présidentiel, ce 12 août 2018. Copyright de l’image Alou Diawara
Image caption Ibrahim Boubacar Keïta en train de voter au second tour du scrutin présidentiel, ce 12 août 2018.

Ibrahim Boubacar Keïta, candidat à sa propre succession, s'engage à assumer sereinement la décision que prendront les électeurs maliens à l'occasion du second tour de l'élection présidentielle.

"Je ressens (…) un immense soulagement. Il appartient au peuple malien de redéfinir son avenir, selon son désir. Et quel que soit ce désir-là, nous l'assumerons tranquillement et sereinement", a déclaré M. Keïta, surnommé IBK selon ses initiales.

"Nous saluons le peuple malien pour sa très grande maturité démocratique et politique. (…) Cela doit être souligné. Nous souhaitons que ces élections soient apaisées", a-t-il ajouté après avoir voté à Bamako, la capitale.

M. Keïta est le favori de ce scrutin. Au premier tour, le 29 juillet, IBK avait récolté 41,70 % des suffrages, contre 17,78 % pour Soumaïla Cissé, son adversaire du second tour.

En 2013, opposé au second tour à M. Cissé, il avait été élu avec 77% des suffrages.

Cette année, il y avait une vingtaine de candidats au premier tour de l'élection présidentielle.

Sur le même sujet