La torture de Bobi Wine est une ‘fake news’

Ouganda Copyright de l’image Getty Images
Image caption Yoweri Museveni exclu toute torture sur Bobi Wine

Yoweri Museveni qualifie de fake news l'information selon laquelle Bobi Wine a été torturé lors de sa détention.

Le président ougandais Yoweri Museveni a rejeté les allégations sur l'état de santé du député d'opposition Robert Kyagulanyi, plus connu sous le nom d'artiste Bobi Wine.

M. Museveni qualifie de "fake news" les informations selon lesquelles Bobi Wine a été battu lors de sa détention sur une base militaire dans le nord de l'Ouganda.

A lire aussi : Bobi Wine emprisonné à Kampala

Selon certaines informations, M. Kyagulanyi aurait été gravement blessé lors de son arrestation la semaine dernière après avoir été accusé de trahison.

Dans un communiqué, M. Museveni a déclaré avoir vérifié auprès de médecins de l'armée qui lui ont confirmé que le député n'avait "pas de blessures à la tête ou à la poitrine ni de fractures".

A lire aussi : Bobi Wine devant le tribunal "pour trahison"

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le leader de l'opposition Ougandaise, Bobi Wine, est en détention après sa comparution jeudi devant un tribunal militaire.

Jeudi dernier, des avocats du député de l'opposition ont déclaré qu'il avait été si violemment battu en détention qu'il pouvait à peine voir, parler ou marcher quand il comparaissait devant un tribunal militaire.

Le frère de M. Kyagulanyi, Eddy Yawe, a déclaré à la BBC qu'il avait réussi à voir le député en détention.

Il a affirmé que son frère lui a raconté les conditions de sa détention et comment il avait été torturé par un groupe de soldats.

A lire aussi : Partielles sous tension en Ouganda

Il aurait été battu avec une barre de fer y compris sur ses organes génitaux et ses bourreaux lui auraient injecté plusieurs fois une substance inconnue.

Bobi Wine est accusé de possession illégale d'armes à feu et de munitions après avoir été arrêté en marge d'une élection partielle dans la circonscription d'Arua dans le nord de l'Ouganda.

Sur le même sujet