Le Mozambique impose des taxes aux journalistes

Le Mozambique impose des taxes aux journalistes Copyright de l’image Getty Images
Image caption Filipe Jacinto Nyusi, le Président du Mozambique.

Le Mozambique a mis en place de nouveaux tarifs pour l'enregistrement et l'accréditation des journalistes locaux et étrangers dans le pays.

Selon les nouvelles dispositions, entrées en vigueur mercredi, les correspondants étrangers résidant dans le pays devront débourser environ 8300 dollars chaque année pour pouvoir exercer leur métier.

Les nationaux devront payer 2500 dollars pour avoir le droit de réaliser des reportages.

Les journalistes locaux travaillant pour des agences de presse étrangères devront payer 3500 dollars.

Plusieurs ONG et organisations de journalistes ont dénoncé une mesure qui porte atteinte à la liberté d'expression et au droit à l'information.

Le gouvernement a justifié cette décision par la nécessité de réguler le marché des médias et d'imposer la discipline dans le secteur.

Lire plus