Theresa May en Afrique

Royaume Uni Copyright de l’image Getty Images
Image caption Theresa May, la première ministre britannique

La première ministre britannique Theresa May débute sa première tournée africaine mardi en Afrique du sud.

La première ministre britannique se rendra également au Nigeria et au Kenya pour des discussions consacrées à l'économie et à la sécurité.

Elle évoquera avec les partenaires le Brexit et ses possibles répercussions sur les relations commerciales que son pays entretient avec les Nations africaines.

Selon Downing Street, il s'agira de la première visite d'un premier ministre britannique en Afrique subsaharienne depuis 2013, et de la première au Kenya depuis Margaret Thatcher en 1988.

Un nouveau partenariat avec l'Afrique

Au premier jour de sa tournée, la première ministre britannique, a prononcé son discours au Cap.

Elle a déclaré qu'elle considère les pays qu'elle visitera cette semaine comme des partenaires clés et des démocraties florissantes, typiques de l'Afrique du 21ème siècle.

Elle a souligné le fait que cinq des économies à croissance rapide étaient en Afrique et que le PIB du continent devait doubler entre 2015 et 2030.

En 2050, un quart de la population mondiale et des consommateurs du monde seront des africains a-t-elle déclaré.

A lire aussi : Brexit: Theresa May se lance dans une bataille parlementaire

A lire aussi : Theresa May veut des élections législatives anticipées

A lire aussi : May exige des explications à la Russie

Cependant, un nombre important de personnes les plus pauvres du monde se trouveront également en Afrique.

Le continent doit donc faire face au défi d'une croissance inclusive a-t-elle ajouté.

Les dirigeants africains lui ont dit que le plus grand défi auquel ils sont confrontés est la création d'emplois.

Theresa May propose en guise de réponse un nouveau partenariat avec l'Afrique fondé sur la prospérité partagée.

Elle a annoncé des plans prévoyant un programme d'investissement britannique de 4 milliards de livres sterling (5,1 milliards de dollars) dans les économies africaines, assorti d'un montant similaire pour le secteur privé.

L'agenda de Theresa May

Mardi - Mme May se rendra au Cap où elle rencontrera des jeunes, avant de prononcer un discours sur le commerce et sur la manière dont les investissements du secteur privé au Royaume-Uni peuvent être bénéfique à l'Afrique.

Après une réunion bilatérale avec le président sud-africain Cyril Ramaphosa, elle devrait se rendre à Robben Island, où Nelson Mandela a été emprisonné.

Mercredi - Mme May a l'intention de rencontrer le président nigérian Muhammadu Buhari dans la capitale Abuja avant de rencontrer les victimes de l'esclavage moderne à Lagos.

Jeudi - Au Kenya, Mme May rencontrera le président Uhuru Kenyatta avant de rendre visite aux troupes britanniques et à une école de commerce. Un dîner d'État organisé par M. Kenyatta conclura le voyage.

Sur le même sujet