Des ‘cadres du PDCI victimes de chantage’

Côte d'Ivoire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Maurice Kacou Guikahué, le Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA

Le PDCI dénonce les pressions exercées sur ses cadres à l'approche des élections locales.

Maurice Kacou Guikahué, le Secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA) ne s'est pas fait prier pour dénoncer les pressions dont seraient victimes les cadres de son parti.

Il estime que le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Democratie et la Paix (RHDP) se livre à "une tentative de débauchage de ses cadres".

M. Guikahué affirme que des cadres du PDCI feraient l'objet de "chantages" de la part de responsables du RHDP.

A lire aussi :Le PDCI quitte officiellement le RHDP

A lire aussi :Le PDCI radie huit cadres pro-RHDP

Les cadres qui ne se rallieraient pas au RHDP risquent d'être démis des postes qu'ils occupent dans l'administration ivoirienne.

En guise d'illustration, le Secrétaire exécutif en chef du PDCI a cité le cas Akossi Bendjo, Maire du Plateau.

Démis de ses fonctions pour des présumés malversations financières, aucun rapport l'incriminant n'a été produit à ce jour.

Le professeur Guikahué a aussi fustigé l'attitude de certains candidats et cadres du RHDP qui tentent de "manipuler, désinformer et intoxiquer" les militants du PDCI en faisant usage du logo du PDCI-RDA dans leurs campagnes de communication.

Le PDCI n'entend pas rester silencieux face à ce qu'elle qualifie d'usurpation de son identité et se réserve le droit de combattre par tous les moyens ceux qui utilisent frauduleusement son logo.

A lire aussi :Le PDCI fait le ménage dans ses rangs

A lire aussi :Pascal Affi N'Guessan prêt à une alliance avec le PDCI

Concernant les prochaines élections locales, le Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA a appelé à un réaménagement de la date des élections municipales et régionales.

M. Guikahué est convaincu que le vaste mouvement préfectoral en cours couplé aux vacances judiciaires ne favorise pas l'obtention par certains candidats de documents nécessaires pour faire acte de candidature.

Les élections locales sont prévues pour le 13 octobre 2018.

Sur le même sujet