Reprise du trafic maritime Érythrée-Ethiopie

Ethiopie et Erythrée Copyright de l’image Getty Images
Image caption Abiy Ahmed et Isaias Afwerki résolument décidé à rapprocher leurs pays

Un navire marchand éthiopien a fait son entrée mercredi dans le port de Massawa après 20 ans.

Le Mekelle est entré dans le port de à Massawa sur la mer Rouge.

Il doit repartir avec 11.000 tonnes de zinc érythréen vers la Chine.

C'est tout un évènement dans la corne de l'Afrique après 20 ans de tension entre les deux pays.

Le Premier ministre réformateur éthiopien, Abiy Ahmed, a décidé d'impulser un processus de dégel avec l'Érythrée après sa prise de fonction en avril dernier.

A lire aussi :Abiy Ahmed en Érythrée pour une rencontre historique

A lire aussi :Premier vol entre l'Ethiopie et l'Erythrée après 20 ans

A lire aussi :L'Ethiopie et l'Erythrée annoncent la fin de la guerre

Une série de réformes au plan politique et administratif ont été entrepris dans les deux pays pour mettre fin officiellement à la guerre et rouvrir leurs ambassades respectives.

Une reprise des relations diplomatiques suivies d'une reprise des relations économiques marquée par les vols d'Ethiopian Airlines.

L'Ethiopie, pays enclavée depuis l'indépendance de l'Erythrée veut faire d'une priorité la réouverture des deux routes la reliant aux ports érythréens dans le cadre du processus de réconciliation.

Au moment où les deux pays relancent leur coopération maritime, le ministre érythréen de l'Information, Yemane Ghebremeskel, a indiqué que le premier ministre Abiy Ahmed était arrivé en Erythrée pour un voyage de deux jours.

C'est le premier voyage officiel du Premier ministre éthiopien à Asmara depuis le début du processus de dégel politique impulsé depuis le mois de juillet.

Sur le même sujet