L’aéroport de Tripoli rouvre après un accord de cessez-le-feu

Libye Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une vue montre l'aéroport international de Mitiga à Tripoli.

Le seul aéroport opérationnel de Tripoli a rouvert ses portes après une semaine de fermeture en raison des combats entre milices dans la capitale libyenne.

Cette décision intervient après l'annonce d'un cessez-le-feu négocié par l'ONU entre factions rivales tard mardi.

Plus de 60 personnes sont mortes lors des affrontements et plus de 100 autres ont été blessées.

Un cessez-le-feu fragile est toujours en vigueur, ce qui a encouragé les responsables de l'aéroport à reprendre les opérations.

Le ministre libyen des Transports a déclaré que "les vols reprendront progressivement".

A lire aussi : Une ministre italienne critique la France

A lire aussi : L'Occident appelle à la fin des violences en Libye

A lire aussi : Des milices libyennes observent un cessez-le-feu

Afriquiyah Airlines, qui a eu plusieurs de ses avions endommagés par des munitions perdues lors de violences sporadiques au cours des années, dit qu'elle reprendra ses vols samedi.

Plus d'une semaine de combats acharnés entre des groupes rivaux dans certaines parties de Tripoli ont eu lieu.

Des missiles sol-sol ont atterri près de l'aéroport et sur des propriétés privées, ce qui a entraîné la fermeture de l'aéroport.

Tripoli a également connu une panne d'électricité de 24 heures jeudi, ce qui représente une nette augmentation par rapport à la moyenne quotidienne des coupures dans la capitale libyenne qui étaient de huit heures, selon les habitants.

Sur le même sujet