Les enseignants guinéens menacent de boycotter la rentrée

Une salle de classe en Guinée (archive) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une salle de classe en Guinée (archive)

La rentrée des classes initialement prévue le 15 septembre a été reportée au 3 octobre.

Un report qui intervient dans un contexte de crise entre le syndicat des enseignants et le gouvernement.

Les enseignants réclament un salaire de base de 8 millions de francs guinéens.

Le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana a prévenu à la télévision nationale que l'Etat guinéen n'est pas en mesure de faire face à une telle dépense.

Les syndicalistes ont répondu par voie de presse que sans l'augmentation sollicitée il n'y aura pas de rentrée des classes.

Les deux parties ont entamé des négociations.

Les parents d'élèves redoutent une autre crise dans le secteur de l'enseignement similaire à celle de février-mars 2018.

Sur le même sujet

Lire plus