Attentat du 6 avril 1994 au Rwanda : vers un non-lieu à Paris

rwanda, non-lieu, parquet de paris, Copyright de l’image Scott Peterson
Image caption Militaire qui inspecte les restes de l'avion de l'ancien président du Rwanda Juvénal Habyarimana

Le Parquet de Paris a requis, le 10 octobre, un non-lieu pour les neuf dignitaires du régime rwandais actuel dans l'affaire de l'attentat contre l'avion de l'ex-président Juvénal Habyarimana.

Ils étaient soupçonnés d'être impliqués dans l'attentat du 6 avril 1994.

Leur avocat, Bernard Magain, salue "une étape très importante dans la reconnaissance de l'innocence" de ses clients.

Cet attentat a couté la vie à l'ancien président du Rwanda Juvénal Habyarimana et est considéré comme l'élément déclencheur du génocide.

Lire plus