Les premiers résultats des élections locales en Côte d’Ivoire

Côte d'Ivoire Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les résultats définitifs des élections locales sont toujours attendus

Les élections municipales et régionales en Côte d'ivoire ont commencé à livrer leurs premiers résultats depuis dimanche soir.

Le jour du scrutin (samedi 13) a été émaillé par des incidents dont le plus grave a fait un mort dans la localité de Lakota (centre-est).

Lors de la journée du dimanche, plusieurs autres incidents ont été enregistrés dont le plus important a fait 2 morts dans la localité de Séguéla dans le nord du pays.

Avec plus de la moitié des résultats déjà disponible, le nouveau paysage politique ivoirien commence à se dessiner.

Sur 120 localités le RHDP, le nouveau parti unifié, largement dominé par le RDR d'Alassane Ouattara est en tête des résultats.

Il obtient 53 mairies alors que son principal opposant et ancien allié, le PDCI d'Henri Konan Bédié qui a fait cavalier seul en remporte 31 sièges.

La deuxième ville du pays Bouaké, San Pedro ou se trouve le port cacaoyer du pays ou encore la commune d'Abobo sont aux couleurs du RHDP.

A lire aussi : Des incidents lors des élections locales en Côte d'Ivoire

A lire aussi : Des ‘cadres du PDCI victimes de chantage’

A lire aussi : Le PDCI quitte officiellement le RHDP

La capitale politique, Yamoussoukro et la grande commune de Cocody à Abidjan sont remportés PDCI.

Les résultats sont encore attendus pour des localités où il y a eu des tensions.

Il s'agit principalement du Plateau, de Port Bouët, de la cité balnéaire de Grand Bassam ou encore Bondoukou.

Le PDCI y dénonce des fraudes et son secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahue affirmait dimanche que des recours en justice étaient déjà prêts.

Les candidats indépendants qui représentent 50% des dossiers de candidature déposés à la Commission électorale indépendante ont réalisé une forte percée en raflant 34 mairies.

Concernant les conseils régionaux, les résultats partiels donnent le RHDP largement en tête : la coalition rafle 10 régions sur 14 régions.

Les femmes sont les grandes absentes : seules 7 d'entre-elles ont été élus pour le moment.

Depuis que le PDCI a quitté la coalition au pouvoir l'équilibre des forces à changer.

Ces élections montreront sur le terrain quel est le poids de chaque parti après cette reconfiguration du jeu politique.

Ces résultats détermineront les stratégies de chacun pour les présidentielles de 2020.

Sur le même sujet