Les élèves guinéens réclament la reprise des cours

Des salles de classe d'une école en Guinée (archive) Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des salles de classe d'une école en Guinée (archive)

Ils sont nombreux les scolaires qui sont sortis lundi dans les rues de Conakry pour réclamer la reprise des cours dans les écoles.

Au centre-ville, à Kaloum, sur l'autoroute ou encore dans la commune de Ratoma, ils ont exprimé leur ras-le-bol face aux perturbations enregistrées dans le démarrage effectif de l'année scolaire.

La rentrée scolaire n'est toujours pas effective dans les écoles publiques du pays.

Les cours devaient officiellement reprendre le 3 octobre.

Les élèves demandent aussi le retour de leurs enseignants qui sont pour la plupart remplacés par des contractuels.

Les enseignants guinéens sont en grève. Ils exigent un salaire de base de 8 millions de francs guinéens (environ 500 mille FCFA).

Les négociations avec l'Etat restent dans l'impasse.

Les élèves de certaines écoles publiques s'en étaient pris à des écoles privées pour vider les classes.

Sept personnes ont été arrêtées par les forces de l'ordre.

Sur le même sujet

Lire plus