Un Africain conseiller à Harvard University

Sénégal Copyright de l’image Daouda NDIAYE TWITTER
Image caption Professeur Daouda Ndiaye du Sénégal

Le Professeur Daouda Ndiaye du Sénégal vient d'être nommé conseiller dans la prestigieuse université de Boston.

Daouda Ndiaye était jusqu'alors le chef du département de parasitologie de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

L'Agence de Presse Sénégalaise qui a publié l'information, indique qu'en mai dernier Professeur Ndiaye a été invité aux Etats Unis, par la Fondation Bill et Melinda Gates pour discuter des grandes stratégies pour l'éradication du paludisme dans le monde.

C'est pendant ce séjour qu'il aurait reçu la proposition d'intégrer l'Université Harvard en qualité de conseiller spécial.

Il devient le premier Africain nommé à ce poste. Le Professeur Daouda Ndiaye est le concepteur du test de diagnostic sur le paludisme dénommé "illumigene Malaria".

Le communiqué annonçant la nomination de Professeur Ndiaye souligne qu'il ''aura comme mission de proposer les meilleures stratégies en matière d'enseignement, d'innovations stratégiques et technologiques pour l'éradication du paludisme''.

Il siège depuis 2017 au Conseil exécutif de la Société américaine de médecine tropicale, et est conseillé technique au bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève.

A lire aussi : Les syndicats des enseignants du Sénégal dénoncent un rapport de HRW

A lire aussi : Le Sénégal va abriter les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022

A lire aussi : Greenpeace s'inquiète pour les pêcheurs sénégalais

Sur le même sujet