Evasion de plusieurs miliciens détenus à Beni

Photo d'archives d'une prison

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Photo d'archives d'une prison

Un journaliste basé à Béni, contacté par la BBC, affirme qu'une trentaine de détenus se sont évadés.

"L'état-major de l'auditorat militaire de Beni a été attaqué tôt ce matin par les Maï-Maï. Plusieurs détenus sont partis (…) et d'autres ont pris la fuite", a déclaré à l'Agence France-Presse le major Kazadi Nzengu, procureur militaire de la garnison ciblée par les assaillants, dans la province du Nord-Kivu.

"Nous avons réagi et repoussé l'attaque. Des prisonniers ont vidé la prison. Ce sont des Maï-Maï qui sont venus libérer les leurs", a affirmé de son côté Mak Hazukay, porte-parole de l'armée dans la région.

Les deux responsables ne se sont pas exprimés sur le nombre des personnes qui étaient détenus dans cette prison, ni sa capacité d'accueil.

A lire aussi :

La ville et le territoire de Beni sont régulièrement la cible d'attaques armées attribuées aux rebelles ougandais des Forces démocratiques et alliées (ADF).

Ces attaques ont également attribuées aux Maï-Maï, des groupes d'autodéfense constitués sur des bases ethniques.