L'opposition gabonaise appelle à communiquer sur la santé d'Ali Bongo

La vie quotidienne à Libreville (archives) Copyright de l’image Getty Images
Image caption La vie quotidienne à Libreville (archives)

Les acteurs politiques gabonais accusent le gouvernement de faire de la rétention de l'information sur l'état de santé du Président Ali Bongo Ondimba.

Il y a de nombreuses spéculations sur l'état de santé du président.

Aucune image du chef de l'Etat gabonais n'a été diffusée depuis son hospitalisation le 24 octobre à Ryad en Arabie Saoudite.

Pour le président du parti Héritage et Modernité, Alexandre Barro Chambrier, la présidence gabonaise est soumise à l'exigence du devoir de vérité : ''Notre parti appelle le gouvernement à plus de responsabilité pour communiquer aux gabonais d'heure en heure sur la situation exacte du président''.

Paul Malékou, porte-parole du collectif des sages et notables du Gabon, encourage le gouvernement ''à mettre en œuvre toutes les dispositions et toutes les procédures menant à une transition qui sauvegarde la stabilité politique du pays et la paix civile''.

Le sujet demeure une préoccupation pour les gabonais qui se servent des réseaux sociaux pour débattre de la crédibilité des informations sur l'état de santé d'Ali Bongo hospitalisé depuis le 24 octobre 2018.

Sur le même sujet

Lire plus